Canon EOS 750D – Le reflex du débutant !

L’équipe de KiniTest à l’immense plaisir d’avoir pu tester le reflex EOS 750D de chez Canon.

 

 

Étant donné que c’est le premier reflex que nous testons sur le blog, nous avons décidé de ne pas rentrer dans les détails, néanmoins, l’article sera complet et toutes les caractéristiques et informations nécessaires seront données.

 

L’EOS 750D perpétue la tradition des reflex grand public de Canon : polyvalent avec une bonne qualité d’image photo et vidéo. Il ravira les utilisateurs pour la photo familiale et permet de se faire la main sans se ruiner.

Ce modèle reste avant tout une valeur sûre pour ceux qui cherchent un appareil photo fonctionnel et polyvalent.

Sa qualité photo est digne d’un reflex pour débutant. Elle n’est certes pas la meilleur du marché mais le 750D a le droit à plusieurs améliorations intéressantes par rapport aux modèles précédents : une connexion Wi-Fi et une meilleure réactivité à l’usage que ce soit au viseur optique ou via l’écran. De quoi justifier un changement pour ceux possèdent un modèle précédent de la gamme.

Qualité d’image

La qualité photo et vidéo du 750D reste bonne tant que l’éclairage est correct. Ce n’est pas le meilleur de sa catégorie, mais vous ne remarquerez pas que ses clichés sont légèrement moins précis ou moins détaillés dans les ombres et les zones surexposées à moins d’effectuer une comparaison côte à côte avec ceux d’un autre appareil.

Performances

Canon a finalement amélioré les performances de ce modèle avec un système de mise au point à 19 collimateurs au lieu de 9. Il est désormais très performant. Le 750D se révèle assez long au démarrage (0,9 seconde pour s’allumer, mettre au point et déclencher), mais très véloce pour le reste. Il lui faut 0,3 seconde pour faire la mise au point et déclencher avec de bonnes conditions de luminosité. En revanche, lorsque ces dernières se dégradent, le reflex de Canon met un peu plus de temps à faire la mise au point. Comptez également 0,3 seconde entre deux JPEG ou deux RAW successifs et 1,2 seconde si le flash est activé.

En mode rafale, le 750D enchaîne 30 clichés JPEG  à 5 images par seconde. Les performances sont moins satisfaisantes en RAW. La cadence de 6 images/s n’est maintenue que pour 6 photos après quoi on tombe à 2,4 images par seconde. On peut continuer à cette cadence ralentie au-delà des 30 photos, le boîtier ne s’arrête pas.

Le mode Live View, qui consiste à utiliser l’écran LCD en guise de viseur, est meilleur que sur les modèles précédents : 0,6 seconde pour mettre au point et déclencher sous lumière forte ou faible et 0,7 seconde pour deux JPEG successifs.

L’autofocus multipoint, qui laisse l’appareil décider des zones de mise au point, semble plus “intelligent” que les autres systèmes équivalents car il ne choisit pas directement l’objet le plus proche dans une scène. Mais il souffre toujours des problèmes de cohérence typiques de tous les autofocus, à savoir qu’il change de sujet à chaque fois que l’on refait une pré-mise au point même si l’on ne bouge pas l’appareil.

Design et fonctions

Le design a peu évolué par rapport aux modèles précédents, y compris au niveau de la finition qui fait toujours un peu plastique. L’agencement a été légèrement repensé avec le microphone stéréo qui se positionne de part et d’autre du flash et l’ajout d’un voyant LED pour le Wi-Fi.

L’amélioration la plus appréciable se situe au niveau du viseur dans lequel Canon a enfin remplacé les points d’autofocus ridiculement petits par des zones plus classiques, ce qui rend l’utilisation nettement plus confortable.

Sur l’épaule gauche de l’appareil se trouve la molette de mode avec les indispensables mode manuel, programme et semi-automatique. Outre les habituelles modes Scènes comme “portrait” et “sport”, elle propose aussi trois modes multi-prises de vues : “portrait de nuit”, “scène nuit main levée” et “contrôle rétroéclairage HDR”. Les deux premiers combinent quatre clichés. Quant au dernier, il s’agit d’un mode HDR “classique” qui associe quatre images à différentes expositions pour retrouver des détails dans les zones claires et sombres.

Les filtres créatifs (effets peinture huile, aquarelle, noir et blanc granuleux, flou artistique, toy camera, miniature et fisheye) sont disponibles dans le mode Creative Auto. Si vous utilisez l’écran LCD pour photographier, seule l’image avec filtre sera sauvegardée tandis que si vous utilisez le viseur, un JPEG sans filtre sera enregistré simultanément.

En sus du bouton de réglage de la sensibilité ISO, il y a désormais un bouton pour allumer/éteindre l’écran LCD et sélectionner le type de mise au point automatique.

Au dos du boîtier, se trouvent les boutons menu et information à gauche du viseur, tandis que le bouton Live View / enregistrement vidéo se positionne à droite. À côté du repose-pouce, on retrouve des boutons de verrouillage d’exposition automatique et un second bouton de sélection du type de mise au point automatique. On ne peut malheureusement pas reprogrammer ce bouton doublon. La mise au point automatique comprend trois options : 19 collimateurs AF, 1 seul collimateur et zone AF. À droite de l’écran se trouvent les boutons de compensation d’exposition et de réglages rapides.

L’écran tactile articulé est l’une de nos options préférées pour pouvoir filmer. Il est réactif et propose une interface intelligente avec la mise au point par toucher et le mode Live View. La lisibilité en plein soleil est très bonne. Dans l’ensemble, on peut dire que l’interface Canon est simple et facile à utiliser.

La marque japonaise a remplacé ses applications Windows et EOS Remote par son application Canon Camera Connect (pour Android et iOS). Contrairement aux autres appareils photo, Canon n’affiche pas le mot de passe sur l’écran de connexion. Il faut alors quitter le menu et aller dans les paramètres pour trouver ce sésame puis reprendre la procédure. Et si cela ne fonctionne pas la première fois, il faut recommencer car le mot de passe change à chaque fois. Sur Android, on peut utiliser la fonction NFC pour une association rapide qui fonctionne très bien. Une fois les appareils appairés, que ce soit sur Android ou iOS, la connexion s’avère stable et la reconnexion rapide.

L’application en elle-même offre une panoplie assez correcte de fonctionnalités : prise de vue à distance avec des contrôles manuels, transfert des photos sur le mobile (les RAW sont convertis en JPEG). Elle souffre toutefois de quelques défauts : impossible de sélectionner tous les clichés en même temps pour un transfert ou une suppression, pas de mode vidéo pour filmer, pas de pré-mise au point.

Signalons enfin qu’il manque au 750D quelques options assez populaires comme le mode accéléré (time-lapse), l’exposition multiple, un intervallomètre, la possibilité de sauvegarder des réglages personnalisés et de reprogrammer les boutons.

Le Canon EOS 750D est disponible avec différents kits d’objectifs. Il constitue un bon appareil photo reflex, polyvalent et parfait pour de la photographie familiale. Il devrait satisfaire la plupart de ses acheteurs.

Specifications

  • Principales Caractéristiques / Type de capteur optique: CMOS 22,3 × 14,9 mm
  • Principales Caractéristiques / Sensibilité Auto: (100 à 6400), 100 à 12.800 par paliers de 1 valeur Sensibilité ISO extensible à 25.600 Lors de l’enregistrement vidéo : Auto (100-6400), 100-6400 (par paliers d’une valeur) Sensibilité ISO extensible à 12.800
  • Principales Caractéristiques / Modes d’Exposition: Capteur de mesure RVB + IR de 7560 pixels Mesure avec la zone divisée en 63 segments (9 × 7) (1) Mesure évaluative (couplée à tous les collimateurs AF) (2) Mesure sélective (environ 6 % du viseur) (3) Mesure spot (environ 3,5 % du viseur) (4) Mesure moyenne à prépondérance centrale
  • Principales Caractéristiques / Portée de l’exposition: 1 à 20 IL (à 23 °C avec objectif 50 mm f/1,4, à 100 ISO)
  • Principales Caractéristiques / Balance des blancs: Balance des blancs auto par le capteur d’image

Dimensions

Canon EOS 750D

Boitier seul: €693
Canon EOS 750D
8.16666666667

Performances

8/10

    Qualité photo

    8/10

      Utilisation

      9/10

        Les +

        • Performances (rapidité)
        • Qualité d'image (pleine lumière)
        • Facilité d'utilisation

        Les -

        • Qualité d'image en baisse luminosité

        Laisser un commentaire

        Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *